DeutschEnglishFrancais
NiederlandeEspagnolItalianoArabic

Souhaitez-vous prendre rendez-vous
ou avez-vous des questions?

Envoyez-nous un message email:



Contactez notre clinique à Hasselt (B) au numéro:

+32 11 299 790

ou utilisez notre service de rappel:




Consultation : le patient toujours au premier plan

La relation de confiance entre le médecin et le patient est basée sur un entretien personnel, au cours duquel on tient non seulement compte des souhaits et des besoins du patient, mais où l’on aborde aussi, en détail, tous les « pour » et les « contre ».

L’information détaillée du patient, ainsi que l’expérience et le savoir du médecin constituent le fondement primordial d’un traitement réussi. Il va de soi que le patient est toujours au premier plan.

- Bijan Feriduni -

Le choix d’un bon médecin s’appuie sur de nombreux facteurs, dont, notamment, l’expérience, la technique et la formation. La décision sera sûrement aussi influencée par les photos « avant/après », qui montrent concrètement les résultats d’une intervention.

Internet, les discussions avec d'anciens patients, leurs commentaires et les recommandations des médecins, sont aussi des indications majeures, plaidant en faveur ou en défaveur d'un médecin. Rien cependant ne remplace un entretien personnel, car ce dernier éclaircit les questions et les incertitudes à propos du traitement et des possibilités thérapeutiques. Et surtout, le patient peut, lors d’une consultation personnelle, constater si le médecin lui plaît, la sympathie jouant également un rôle primordial dans le choix du bon médecin.

Plus que recommandée, une consultation est toujours proposée et effectuée par un médecin traitant conscient de ses responsabilités. Le patient se trouve alors au cœur de la consultation : on y analyse ses objectifs, ses souhaits, les possibilités de réalisation, les traitements effectués jusqu’à présent et les raisons de la chute de cheveux, et on explique les traitements envisageables. Éléments essentiels dans une consultation : antécédents familiaux, évaluation de la perte de cheveux dans la famille, densité capillaire, structure capillaire, type de chute de cheveux, observation au microscope et autres méthodes d’investigation, mais aussi, et non moins importants, détermination du site de prélèvement et de la zone de greffe, présentation précise des avantages et inconvénients, et effets secondaires d’un traitement.

L'entretien individuel et l'évaluation précise des différents facteurs en consultation ne sont pas utiles uniquement pour les patients ; en effet, une consultation aide le médecin traitant à déterminer la pertinence de la greffe capillaire pour le patient, et dans ce cas, de quelle forme de greffe, il s'agira, et aussi à déterminer les attentes, résultats et espoirs, que le patient associe à un traitement. Une consultation détaillée et efficace est donc une composante capitale de tout traitement de docteur Feriduni.

Voici les quatre points clés abordés en détail, lors d’une consultation avec docteur Feriduni :

Évaluation de la zone donneuse et de la zone receveuse

Une greffe capillaire est une décision à longue échéance, qui persistera toute la vie. Afin de garantir sa réussite, on analyse la zone dont doivent être prélevés les cheveux donneurs, pour connaître précisément le nombre et les caractéristiques des cheveux. Chaque patient est différent ; le nombre de cheveux donneurs varie ainsi entre 4 000 et 9 000 unités folliculaires. La quantité et la nature des cheveux donneurs influencent considérablement la perception de la densité capillaire ultérieure, conditionnée par exemple par la couleur, la formation d'épis, le sens de croissance, le diamètre, etc.

En outre, il faut évaluer la taille de la zone affectée par la chute de cheveux à traiter, et – autant que possible – imaginer comment empêcher la future chute de cheveux apportée par l’âge. Chaque patient étant différent en matière d'âge, d'importance de la perte de cheveux, d'antécédents familiaux et de nombreux autres facteurs, l'appréciation ne peut pas être faite en bloc, mais doit être effectuée individuellement, en fonction de chaque patient.

L’évaluation précise de la zone donneuse et de la zone receveuse est donc un facteur capital à chaque consultation, car elle permet d’évaluer les chances et résultats d’une greffe capillaire aussi précisément que possible.

Détermination des objectifs et attentes des patients

Chaque patient est différent - non seulement en matière de caractéristiques personnelles, mais aussi d'attentes et de souhaits, à propos de la zone d'application d'une greffe capillaire :

certains patients se contentent d’un changement peu marqué, mais néanmoins perceptible ; d’autres patients souhaitent un aspect radicalement différent. Certains ne veulent plus avoir de tonsure, d’autres ne s’en soucient guère. Alors que certains patients souhaitent une ligne capillaire plus basse, d'autres privilégient une ligne capillaire en retrait, adaptée à leur âge.

Afin de connaître aussi précisément que possible ces nombreux objectifs et attentes, petits et grands, il va de soi qu’un entretien personnel et détaillé joue un rôle essentiel.

Explication des principes fondamentaux d’une greffe capillaire

Premier point dont les patients doivent être précisément informés : le nombre de greffons nécessaires pour réaliser certains souhaits et objectifs. Second aspect à soulever : le nombre limité de cheveux donneurs disponibles, et son influence sur les possibilités d’une greffe capillaire. Autre sujet capital : la perte des cheveux apportée par l’âge et ses répercussions sur le futur aspect des cheveux greffés.

Lors de la consultation personnelle avec le patient, docteur Feriduni explique également pourquoi il faut considérer chaque patient et chaque type de chute de cheveux au cas par cas : on peut par exemple proposer aux patients présentant de très bons cheveux donneurs et de petites zones chauves une couverture complète des zones capillaires clairsemées, à l’aide d’une greffe capillaire, alors que pour des patients présentant des zones chauves étendues et peu de bons cheveux donneurs, seule une partie des cheveux qui s’éclaircissent peut être traitée.

Détermination & analyse de faisabilité des objectifs des patients

À ce moment de la consultation, on examine la faisabilité des idées et des objectifs du patient en matière de greffe capillaire ; il n'est effectivement pas toujours possible d'exaucer tous les vœux. Afin de faire concorder les objectifs et idées des patients avec la faisabilité d'une greffe capillaire, docteur Feriduni présente les possibilités réalisables d'une intervention.

Tous les patients ne se prêtant malheureusement pas à une intervention, docteur Feriduni informe chacun d'entre eux des raisons plaidant pour ou contre une greffe capillaire. Si les attentes d’un patient ne sont pas réalisables ou réalistes, il est déconseillé d'entreprendre une intervention à ce moment-là.

Un examen ultérieur révélera peut-être des prédispositions plus favorables à une intervention réussie ; aussi, en cas d’avis négatif, on pourra envisager une nouvelle consultation, examen compris. Les techniques et possibilités de greffe capillaire connaissent une évolution permanente, et il n'est pas rare qu’un patient refusé modifie ses objectifs et ses idées, au point qu’une greffe réussie puisse être effectuée par la suite.

Il est fondamental que chaque patient soit conscient du fait qu’un traitement est permanent et tient toute la vie !